Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) et Professionnels (VAP)

La VAE et la VAP permettent la reconnaissance des connaissances et compétences acquises à travers l’expérience professionnelle. Leur différence ? La VAE consiste à obtenir une certification professionnelle (diplôme, titre professionnel ou certificat de qualification professionnelle), tandis que la VAP vise à valider ses acquis professionnels afin d’accéder à l’enseignement supérieur et poursuivre ses études.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Pour qui ? Toute personne pouvant justifier d’au moins 1 an d’activités salariées, non salariées ou bénévoles, exercées en continu ou non et en rapport avec la certification visée.

Comment candidater ? La candidature est examinée sur dossier et entretien obligatoire. Un candidat ne peut déposer qu’une seule demande par année civile pour un diplôme donné, et dans un seul établissement (maximum trois demandes par année civile, pour trois diplômes différents). Dans son dossier, le demandeur doit retracer l’ensemble de ses activités, et lier ses expériences avec les savoirs et compétences du diplôme visé.

Financement ? La VAE peut être prise en charge par le candidat lui-même ; par son employeur qui peut intégrer dans le plan de formation le coût de la VAE pour ses salariés (OPCA de branche, FONGECIF, DIF, congé VAE …) ; par Pole Emploi ou bien encore par les régions.

Validation des Acquis Professionnels (VAP)

Pour qui ? Toute personne justifiant d’une expérience professionnelle et/ou bénévole en relation avec la certification visée.
Si le candidat n’a pas le bac (ou diplôme équivalent), il doit être âgé de 20 ans au moins à la date prévue pour la reprise d’études, et avoir interrompu ses études initiales depuis au moins deux ans (exceptés les sportifs de haut niveau). En cas d’échec à une année de formation, le candidat ne peut demander la validation de celle-ci avant trois ans.

Comment candidater ? La candidature est examinée sur dossier uniquement. Chaque candidat peut déposer autant de dossiers qu’il le souhaite. La validation des acquis professionnels n’entraine pas une inscription automatique à l’université. Le candidat doit également déposer un dossier de candidature et se présenter, comme les autres candidats à la sélection.

Financement ? Le Fongécif ou les OPCA ne financent pas la VAP. Celle-ci ne requiert,  a priori, aucun congé ni accompagnement. 


12 juillet 2017 : Moma-COM